Pas d'alcool autour des stades pour les supporters du Mondial

© Marko Djurica / REUTERS

Les autorités du Qatar et la Fifa sont revenues sur leur décision de vendre de la bière aux supporters autour des stades du Mondial-2022, a annoncé l'instance dirigeante du football dans un communiqué vendredi, à deux jours du coup d'envoi. Il a été décidé de "supprimer les points de vente de bière des périmètres des stades" et de "concentrer la vente de boissons alcoolisées" dans les fan zones et les établissements autorisés, précise ce communiqué, sans partager les raisons de cette décision. Sollicité par l'AFP, le gouvernement n'a pas souhaité la commenter.

Ce revirement jette une ombre sur les engagements de l'émirat musulman conservateur en vue d'accueillir ce Mondial. L'association des supporters anglais, la FSA, dénonce "l'absence totale de communication et de transparence du comité d'organisation". "Si ça veut dire que tout est re-discutable, quid de la sécurité des supporters LGBT, de la possibilité de soutenir son équipe en étant debout au stade, de la possibilité de s'embrasser dans la rue ?", interroge Ronan Evain, directeur général de l'association Football Supporters Europe. Régulièrement questionnées sur l'accueil des spectateurs dans un pays où l'homosexualité et les relations sexuelles hors mariage sont criminalisées, les autorités ont répété que "tout le monde serait le bienvenu sans discrimination".

À lire aussi Mondial au Qatar : le coup de gueule lunaire du patron de la Fifa contre les «leçons de morale»

"Pas un problème"

Dans les rues de la...


Lire la suite sur ParisMatch