Publicité

Dakar 2024: mort du motard espagnol Carles Falcon après une grave chute

Victime d'un grave accident le 7 janvier lors de la 2e étape du Dakar 2024, le motard espagnol Carles Falcon est décédé ce lundi a annoncé son équipe dans un communiqué. Le pilote de 45 ans avait été réanimé à la suite d'un arrêt cardiaque, avant d'être transféré en hélicoptère vers l'hôpital d'Al Duwadimi.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

"Ce lundi 15 janvier, Carles nous a quittés. L'équipe médicale a confirmé que les dommages neurologiques causés par l'arrêt cardio-respiratoire lors de l'accident sont irréversibles", écrit l'écurie Twintrail Racing Team.

Dans le coma depuis une semaine

"Carles était une personne souriante, toujours active, qui aimait passionnément tout ce qu'il faisait, en particulier la moto. Il nous a quittés en faisant ce qui était son rêve, courir le Dakar. Il s'amusait, il était heureux sur la moto. Nous devons nous souvenir de lui pour son sourire et pour le bonheur qu'il générait chez tout le monde."

"Ingénieur en informatique de formation. Moniteur de moto et guide de voyage à moto par passion. Nombreux sont ceux qui ont appris à ses côtés. Il enseignait avec patience, énergie et bonheur, il faisait aimer la moto à tout le monde. C'est ce qu'il nous a laissé et ce que nous garderons toujours avec nous, nous tous qui avons été proches de lui, famille, amis, collègues et supporters."

Carles Falcon avait été plongé dans le coma depuis son grave accident le 7 janvier dernier, qui avait provoqué une "fracture de la vertèbre C2", selon des propos de Carla Prat, la responsable de la communication de son équipe Twintrail Racing Team à la chaîne de télévision publique espagnole Teledeporte dimanche soir. Le motard souffrait également d'un oedème cérébral.

Décédé en Espagne, après avoir été rapatrié

Dans un communiqué, l'organisation du Dakar 2024 est revenu sur les circonstances de la mort de l'Espagnol, qui avait été victime d'une "grave chute après le kilomètre 448" lundi 7 janvier. "Les équipes médicales qui sont arrivées rapidement sur les lieux ont pu juger de la gravité de sa condition. Il avait été héliporté vers l'hopital avant d'être rapatrié en Espagne quelques jours plus tard."

"Malgré les meilleurs efforts des médecins, le pilote a succombé à ses blessures. Les organisateurs du Dakar et ses compétiteurs offrent leurs plus sincères condoléances à sa famille et ses amis."

Article original publié sur RMC Sport