Publicité

Dakar 2024 : Mort de Carles Falcon, pilote espagnol qui avait lourdement chuté à moto

À 45 ans, Carles Falcon participait à sa deuxième édition du rallye Dakar.
Capture d’écran Instagram À 45 ans, Carles Falcon participait à sa deuxième édition du rallye Dakar.

SPORT - Nouvelle disparition tragique sur les routes du Dakar. Ce lundi 15 janvier, l’équipe du pilote espagnol Carles Falcon a annoncé la mort du motard de 45 ans, des suites de ses blessures survenues lors de la 2e étape de l’édition 2024 du Dakar.

« Carles nous a quittés. L’équipe médicale a confirmé que les dommages neurologiques causés par l’arrêt cardiorespiratoire au moment de l’accident étaient irréversibles », a annoncé son écurie Twintrail Racing Team.

Le 7 janvier, il avait dû être réanimé en urgence après un malaise cardiaque dû à son grave accident au kilomètre 448. Dans le coma depuis son accident et son transfert à l’hôpital d’Al Duwadimi, près de Riyad, le pilote avait accumulé de multiples blessures qui ont finalement eu raison de lui. Il s’agissait de sa deuxième participation au Dakar à moto.

Un motard de plus décédé

Le pilote étant dans un « état grave », les médecins s’inquiétaient tout particulièrement d’une « fracture de la vertèbre C2 ». Il avait alors été opéré dans la nuit de dimanche à lundi, alors qu’il souffrait également d’un « œdème cérébral », selon la responsable communication de l’équipe. Il avait ensuite été rapatrié en Espagne.

Avant cet accident mortel, l’Espagnol ingénieur de formation et instructeur de moto s’était classé 76e de la 1re étape entre Al-Ula et Al-Henakiyah au guidon de sa KTM. Il était engagé dans la catégorie « Original by Motul », sans assistance mécanique.

Mais l’annonce de sa mort rappelle que les routes du rallye Dakar sont souvent synonymes de disparitions tragiques. Notamment pour les motards comme Carles Falcon. Car depuis la création du rallye-raid en 1979, plus de 70 personnes ont perdu la vie (pendant ou suite) au Dakar, dont plus d’une vingtaine de motards.

À voir également sur Le HuffPost :

Dakar: Philippe Boutron a été blessé par un «engin explosif improvisé»

Alexis Pinturault chute lourdement lors du Super-G de Wengen, sa saison désormais terminée