Publicité

Dakar 2024 : c'est la fin des illusions pour Loeb...

Ils y ont cru, mais en vain. Comme en 2022 puis 2023, la "remontada" de Sébastien Loeb dans le Dakar a été coupée dans son élan par la fatalité mécanique.

Bis repetitia...

En bagarre face à Carlos Sainz (Audi) dans l'avant-dernière étape de cette 46ème édition du rallye-raid, dont 420 km de spéciale entre Al-Ula et Yanbu, l'Alsacien et son équipier Fabian Lurquin ont été trahi par la casse du triangle avant droit de suspension de leur BRX Hunter +1.

Comme hier et ce coupe de gueule mémorable, le 4X4 préparé par Prodrive a failli à sa mission dans un parcours redouté pour son profil cassant. Après une entame de parcours tout en attaque pour tenter de rattraper l'Audi de tête au classement, le duo Loeb-Lurquin a dû s'arrêter au km 132 et y attendre l'assistance technique.

1h d'arrêt puis ça repart

Après plus d'une heure à l’arrêt, le Hunter a finalement pu repartir à l'assaut de la spéciale. Si ce souci le prive de victoire, il reste encore de l'espoir pour une place sur le podium que Loeb compte bien aller chercher !

Plus d'infos à venir...

A lire aussi :