Publicité

D1 Arkema: après un premier PFC-Saint-Etienne compliqué chez les garçons, le match annulé pour les filles

Un enchaînement trop compliqué. Alors que le Paris FC avait à l'affiche deux matchs face à Saint-Etienne ce samedi, celui de 15h chez les garçons en Ligue 2 et celui de 19h30 chez les filles en D1 Arkema, la rencontre des féminines a dû être reportée en raison de l'état de la pelouse.

Le match de Ligue 2 entre le Paris FC et Saint-Etienne, dont le coup d'envoi a été donné à 15h ce samedi, s'était déjà pratiqué dans des conditions très compliquées, en raison d'une pluie battante et d'une pelouse du stade Charléty de moins en moins praticable au fil des minutes. La partie s'était d'ailleurs soldée par un triste 0-0, dans une enceinte parisienne pourtant pleine, avec 13 000 spectateurs annoncés.

Encore un match reporté en raison de la pelouse à Charléty

Plusieurs spectateurs devaient d'ailleurs assister aux deux rencontres consécutives, avec des animations pour permettre de patienter entre le coup de sifflet final à 17h et le coup d'envoi de la rencontre de D1 Arkema à 19h30. Des animations finalement allégées en raison de l'état de la pelouse et de la météo, pour permettre aux jardiniers de limiter les dégâts.

Les joueuses parisiennes et stéphanoises sont parties faire la reconnaissance de terrain sous la pluie, constatant les dégâts. La rencontre a finalement été reportée à 45 minutes du coup d'envoi, alors que les deux clubs avaient déjà communiqué leurs XI. "En raison des conditions climatiques désastreuses et d'un terrain impraticable, le match comptant pour la 16ème journée de D1 Arkema entre le Paris FC et l'ASSE féminines est reporté à une date ultérieure", écrit le Paris FC sur Twitter.

C'est la seconde fois de la saison qu'une rencontre de D1 Arkema du Paris FC est reportée en raison des conditions climatiques et de son impact sur l'état de la pelouse après le match contre Le Havre le 19 janvier. Le match est d'ailleurs reporté au mercredi 6 mars à 18h30, au grand désarroi du PFC, qui s'est agacé de la situation.

Article original publié sur RMC Sport