Publicité

Mais d’où vient la tradition de la Saint-Nicolas ?

Saint Nicolas est encore largement célébré dans le nord et l'est du pays.  - Credit:Alexandre MARCHI / MAXPPP / PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPP
Saint Nicolas est encore largement célébré dans le nord et l'est du pays. - Credit:Alexandre MARCHI / MAXPPP / PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPP

Saint Nicolas est célébré dans certaines régions le 6 décembre, tous les ans. Mais d'où vient cette tradition ? Patron des écoliers et des tonneliers, il était l'évêque de Myre, en Turquie, au IVe siècle. Il est particulièrement populaire dans les pays orthodoxes. Saint Nicolas est, en quelque sorte, l'ancêtre du Père Noël, comme l'explique La Voix du Nord. Il est d'ailleurs représenté en rouge et blanc, comme la légende importée des États-Unis.

Sa légende est étroitement liée à celle du Père Fouettard. En effet, l'histoire raconte que trois enfants perdus ont tapé à la porte d'un boucher pour lui demander refuge le temps d'une nuit. L'homme accepte, mais les découpe en morceaux et les stocke dans son saloir. Quelques heures plus tard, un autre homme demande refuge, un évêque. Le boucher ne peut pas refuser d'aider un religieux. Se rendant compte après le repas que des enfants ont été tués, l'évêque décide de les ressusciter.

Le religieux est donc saint Nicolas, et le boucher le Père Fouettard. Depuis, la légende veut que les deux hommes font le tour des maisons pour demander si les enfants ont été sages. Le 6 décembre, ces mêmes enfants reçoivent ensuite soit une coquille, soit des clémentines.

À LIRE AUSSICes séries à regarder en décembre pour se tenir au chaud

Saint-Nicolas résiste dans le Nord et l'Est

Si la légende a été depuis majoritairement effacée en faveur du Père Noël, Saint-Nicolas est encore largement célébré dans le nord et l'est du pays. On y fêt [...] Lire la suite