Publicité

Un détenu s'évade de la ferme-école d'une prison en Dordogne

Un détenu condamné à 28 ans de réclusion criminelle pour assassinat et vol avec arme s'est évadé lundi de la ferme-école, non sécurisée, de centre de détention de Dordogne, dans le sud-ouest de la France. Cet homme de 54 ans "a réussi à se soustraire à la surveillance des agents et a pris la fuite", relate mardi dans un communiqué Sylvie Martins-Guedes, procureure de la République à Bergerac.

Le détenu, libérable en mai 2026, purgeait plusieurs peines dont une prononcée en appel le 20 mars 2008 pour un double assassinat commis en 2002 à Nice. Transféré depuis septembre dernier au centre de détention de Mauzac, il y suivait depuis février une formation en travaux horticoles au sein d'une ferme-école située sur l'emprise de l'établissement pénitentiaire mais en dehors de la zone sécurisée et close de la détention, indique le parquet.

"Les détenus s'y rendent et y travaillent encadrés par des surveillants de l'administration pénitentiaire", précise le parquet. Son absence a été signalée vers 12H30. Philippe D. avait été reconnu coupable d'avoir assassiné, avec deux complices, Francine V., 72 ans, et son fils Marc, 48 ans, propriétaires d'un important patrimoine, sur les hauteurs résidentielles de Nice.

"Plus commis d'incidents depuis quatre-cinq ans"

Selon une source syndicale pénitentiaire, le détenu "avait fait parler de lui pour des faits de violences envers le personnel et ses co-détenus" dans de précédents établissements mais il n'avait "plus commis d'incidents depui...


Lire la suite sur ParisMatch