Publicité

Détection des PFAS dans l'eau, les plus anciennes marques de charrue et un "super" jus de pomme : l'actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 15 mars 2024 : la détection des PFAS dans l'eau à la manière d'un test de grossesse, les plus anciennes marques de charrue tirée par des animaux et une nouvelle méthode de pressage de jus de pomme.

L'actu des sciences du 15 mars 2024, c'est :

En Santé : Un test simple, rapide, moins cher : on détectera un jour les PFAS dans l’eau à la manière d’un test de grossesse.

  • Des chercheurs ont adopté une approche électrochimique pour mettre au point un dispositif de détection dans l’eau de substances perfluorées ressemblant à un test de grossesse.

  • Les PFAS, ou substances per et polyfluoroalkylés, migrent dans notre organisme par le biais de l'alimentation et se retrouvent dans toutes les sources d’approvisionnement en eau.

  • Si le dispositif va jusqu’à la commercialisation, la promesse résidera dans sa simplicité d’utilisation et son coût négligeable, représentant une aubaine pour un particulier inquiet ou un industriel enjoint par les autorités à analyser régulièrement ses eaux usées.


En archéologie : Les plus anciennes traces de labour en Europe se trouvent dans les Alpes suisses.

  • Une équipe suisse a découvert les plus anciennes marques de charrue tirée par des animaux en Europe.

  • Datant de la fin du 6e et du début du 5e millénaire avant notre ère, elles semblent indiquer que la traction animale aurait été employée dans le cadre agricole dès le début du néolithique européen.

  • Les chercheurs constatent également la présence de fragments d’os et de charbon de bois, qui pourraient avoir servi d’engrais, et distinguent nettement trois strates de sillons en U.


En Bien-être : Un "super" jus de pomme, extrait par des chercheurs, pour améliorer la santé du cœur.

  • Grâce à une nouvelle méthode de pressage, des chercheurs allemands ont élaboré un jus de pomme enrichi en polyphénols, des antioxydants, quatre fois plus qu’un jus classique.

  • Ils ont utilisé un "filtre-presse en spirale", un pressage sous-vide qui élimine activement l’oxygène à l’origine de la détérioration des nutriments.

  • Ces composés végétaux naturels sont connus pour leurs bienfaits notamment sur le cœur et le cerveau, rendant le jus de pomme susceptible d’améliorer la circulation sanguine.


En Grossesse : La [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi