Publicité

Déserts médicaux: Emmanuel Macron demande la régularisation de "nombre de médecins étrangers"

Emmanuel Macron a demandé ce mardi 16 janvier la régularisation en "nombre de médecins étrangers".

"Ils tiennent parfois à bout de bras nos services de soins et nous les laissons dans une précarité administrative", a avancé le président, lors de sa conférence de presse.

Pour "mettre fin au scandale des déserts médicaux", il faut "permettre des coordinations plus simples" entre médecine de ville et hôpital, et avec les professions paramédicales.

Pour l'instant, leur statut est suspendu à la décision du Conseil constitutionnel sur la loi immigration.

Pas de "contrainte" d'installation des médecins

Relancé sur le thème des déserts médicaux, Emmanuel Macron a affirmé qu'il ne pensait pas que la "contrainte" d'installation des médecins était "une bonne solution".

"Beaucoup des médecins qu’on a formés arrêtent leur activité de médecine (...) Il faut qu’on s’adapte au changement d’époque", a-t-il ajouté.

C'est pourquoi le chef de l'État veut "libérer du temps" aux médecins, afin que la fonctionde médecin généraliste soit plus attractive. Il a notamment mentionné une "rémunération plus intelligente", un travail plus complémentaire avec les Ville et le fait de déléguer certains actes.

Article original publié sur BFMTV.com