Ce désert médical n'est pas comme les autres: c'est la base scientifique en Antarctique

La base franco-italienne Concordia en Antarctique cherche son prochain médecin. (Photo: GUY CLAVEL via AFP)
La base franco-italienne Concordia en Antarctique cherche son prochain médecin. (Photo: GUY CLAVEL via AFP)

La base franco-italienne Concordia en Antarctique cherche son prochain médecin. (Photo: GUY CLAVEL via AFP)

INSOLITE - Une fiche de poste originale devenue virale. La société française de médecine en milieu isolé recherche un médecin pour la base scientifique Concordia en Antarctique, une “occasion rare suite à un désistement”, précise-t-elle sur sa publication Twitter du lundi 27 juin. L’annonce a fait rêver de nombreux internautes.

Le médecin actuel de la base, Fabien Farge, est arrivé il y a presque un an et sa mission s’achève en novembre. Il faut donc lui trouver un remplaçant pour soigner la dizaine de personnes présentes sur la station, un lieu extraordinaire, gelé et isolé à plus de 15.000 kilomètres de la France métropolitaine.

Paul Laforêt, médecin-chef des Terres australes et antarctiques françaises interrogé par Franceinfo, détaille sa recherche: un médecin qui “va devoir faire à peu près de tout: il va être autant médecin généraliste que médecin urgentiste, anesthésiste, chirurgien, dentiste, psychologue...”. Un profil particulier qui explique pourquoi une formation de trois mois est nécessaire.

“En médecine d’urgence, on a l’habitude de dire que le problème n’est pas ‘est-ce que ça va arriver’ mais ‘quand est-ce que ça va arriver’. Tout la problématique de ces postes-là, c’est d’être prêts, d’enclencher la seconde dès que le problème arrive”, explique aussi Fabien Farge à BFMTV.

-30 degrés quand il fait beau

Il faut également encaisser le froid, prévient Paul Laforêt: “On parle d’un des points les plus froids du globe. En ce moment, on est en plein hiver austral. À l’abri il doit faire entre -60 et -70 degrés à peu près, et à l’extérieur, avec le vent, on peut aller jusqu’à du -100 degrés ressenti. En été, on a des températures plutôt autour de -30 degrés quand il fait beau.”

Pour faire envie (ou non) aux éventuels intéressés, Fabien Farge décrit un environnement hostile, mais unique. “Ce qui est incroyable, c’est que tout est figé, mort. Il n’y a pas de virus, pas de bactérie, il fait trop froid. La vie n’est pas la bienvenue ici”, pose-t-il d’emblée. Puis il ajoute: “Vous levez la tête, vous regardez au-dessus de vous et tout bouge, tout est lumineux, toutes les couleurs, le ciel est extraordinaire.”

Depuis la publication de l’annonce, qui a suscité des milliers de réactions sur Twitter, la société française de médecine en milieu isolé a reçu une dizaine de candidatures.

À voir également aussi sur le Huffpost: L’Endurance retrouvé en Antarctique, 100 ans après avoir sombré

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles