Publicité

Les députés adoptent la proposition de loi visant à protéger le droit à l’image des enfants en ligne

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Les députés ont adopté à l’unanimité une proposition de loi qui doit aider les enfants à se prémunir des dérives générées par une exposition non-consentie de leur image par leurs parents.

Ce lundi, l’Assemblée nationale a adopté en première lecture une proposition de loi visant à mieux protéger le droit à l’image des enfants. Porté par le député Renaissance Bruno Studer et soutenu par le gouvernement, le texte a été adopté à l’unanimité et doit dorénavant être examiné au Sénat, indique LCP.

À lire aussi TRIBUNE. Accoyer, Bartolone, Debré et Rugy aux députés : « Respectez l’Assemblée nationale et sa présidente »

Face aux dérives de parents qui affichent de plus en plus leurs enfants sur les réseaux sociaux, les députés ont tenu à être fermes. « Dans une société de plus en plus numérisée, le respect de la vie privée des enfants s’impose aujourd’hui comme une condition de leur sécurité, de leur bien-être et de leur épanouissement », indiquent les élus de la majorité à l’origine de la proposition de loi. L’objectif est de « responsabiliser les parents », mais aussi de clarifier le fait que « les parents ne disposent pas d’un droit absolu » sur l’image de leurs enfants.

Un encadrement plus strict du droit à l’image

C’est le « sharenting » qui est en premier dans le viseur de ce texte. Ce terme – une contraction des mots anglais « sharing » (partage) et « parenting » (parentalité) – désigne le problème singulier des parents qui monétisent l’image de leurs enfants, parfois contre leur volonté. Une pratique qui peut avoir des conséquences dévastatrices sur la construction des plus jeunes, ainsi que sur leur estime d’eux-mêmes.

À lire aussi Décès d’...

Lire la suite sur Le JDD

VIDÉO - Pédopornographie : une proposition de loi pour sensibiliser les parents sur le droit à l'image de leurs enfants