Publicité

Député Renaissance qualifié de "racaille" par un RN: Bardella assure qu'il n'y a "aucun malentendu"

Jordan Bardella fait le service minimum. Certes, le président du Rassemblement national reconnaît des "propos maladroits" de Laurent Jacobelli ce lundi sur France Inter, après que le député du RN a qualifié son collègue Renaissance de circonscription, Belkhir Belhaddad, de "racaille". Pour autant, l'élu européen renvoie le sujet à une "bisbille picrocholine" entre deux parlementaires qui se sont écharpés sur des "sujets purement locaux".

La polémique est montée ce vendredi, après que Le Républicain Lorrain a relayé une vidéo attestant d'un échange entre les deux hommes, en marge d'un déplacement du porte-parole du gouvernement Olivier Véran en Moselle, département où ils sont élus. "Joue pas ta racaille", a balancé Laurent Jacobelli à Belkhir Belhaddad.

Il lui avait reproché précédemment, dans un sous-entendu, une proximité avec Charlotte Leduc, députée insoumise de la circonscription, tout en faisant référence à la position du parti de cette dernière sur le Hamas. LFI refuse de qualifier le mouvement de "terroriste", préférant condamner des crimes de guerre au nom du "droit international".

"Il n'y a absolument aucun malentendu"

"Tu insultes tous les gens de ma circonscription", a notamment répondu Belhir Belhaddad, avant que son adversaire ne réplique: "Toi tu les insultes en posant des fleurs avec madame Leduc qui soutient le Hamas". L'échange a suscité une multitude de réactions, aussi bien dans la majorité qu'à gauche, chacun y voyant une occasion de contrer la tentative de banalisation du parti d'extrême droite. Belkhir Belhaddad a, lui, dénoncé des propos "indignes et racistes", estimant ainsi que la qualification "racaille", lui serait adressée en raison de ses origines. Il a indiqué qu'il déposerait une plainte "dans les prochains jours".

"Il n'y a absolument aucun malentendu", répond Jordan Bardella sur France Inter, avant de minimiser les propos de son collègue: "Si la foudre s'abat sur un député du RN parce qu'il a utilisé le mot racaille...". L'élu de 28 ans préfère renvoyer la balle aux insoumis, qui ont réagi en nombre. "J'ai le sentiment que La France insoumise est un peu plus dure avec le mot racaille qu'avec les agissements terroristes du Hamas", tacle-t-il.

La position de Jordan Bardella s'inscrit en droite ligne de celle de Laurent Jacobelli. "Je reconnaît bien volontier que ma réaction était maladroite", a admis le député du RN sur X (ex-Twitter), tout en assurant qu'il "n'y avait aucun sous entendu", dans ses propos.

Article original publié sur BFMTV.com