Le député Nupes Guedj critique un texte communiste qui "transpire la détestation d'Israël"

Le député PS-Nupes Jérôme Guedj, le 20 juin 2022 - BFMTV
Le député PS-Nupes Jérôme Guedj, le 20 juin 2022 - BFMTV

Le socialiste, élu avec l'étiquette de la Nupes, a vivement réagi à la proposition de résolution d'un communiste "contre le régime d'apartheid" d'Israël "contre le peuple palestinien". Signé par des insoumis, des écologistes et une socialiste, ce texte dénonce "une mise au ban d'un État" qui ne fait "pas avancer d'un millimètre la paix".

Le député socialiste Jérôme Guedj prend, ce vendredi, ses distances avec une proposition de résolution "condamnant l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien" à l'Assemblée nationale.

"Pas une initiative de la Nupes"

Déposée par le député communiste Jean-Paul Lecoq, vice-président de la commission des affaires étrangères, elle est cosignée par d'autres députés de son groupe comme l'ancien candidat à la présidentielle Fabien Roussel mais aussi des élus insoumis comme Mathilde Panot et Adrien Quatennens, des écologistes comme Sabrina Sebaihi et une socialiste Christine Pires-Beaune. Sans grande portée juridique, les résolutions ont principalement une valeur symbolique.

"Il ne s'agit évidemment pas d'une initiative de la Nupes, jamais évoquée ni a fortiori décidée dans notre intergroupe", avance encore le tombeur d'Amélie de Montchalin, l'ancienne ministre de la Transition écologique.

Guedj s'éloigne à nouveau de la Nupes

Dans les rangs de la France insoumise, on confirme d'ailleurs auprès de BFMTV.com n'avoir pas discuté de ce texte au sein du groupe ni au sein de l'intergroupe qui réunit les insoumis, les communistes, les socialistes et les écologistes.

Ce n'est pas la première fois que Jérôme Guedj prend ses distances avec la Nupes. Il avait déjà réagi le week-end dernier au tweet de Mathilde Panot, la présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale.

"Quand on s'offusque légitimement des équivalences hasardeuses et injurieuses, on s'abstient soi-même d'y céder. Donc de la même manière que la France insoumise n'est pas égale au RN, Macron n'est pas égal à Pétain", avait avancé le socialiste sur son compte Twitter.

"Il y a 80 ans, les collaborationnistes du régime de Vichy ont organisé la rafle du Vel d'Hiv. Ne pas oublier ces crimes, aujourd’hui plus que jamais, avec un président de la République qui rend honneur à Pétain et 89 députés RN!", avait écrit Mathilde Panot quelques heures plus tôt sur le réseau social. Une référence, a-t-elle expliqué plus tard, aux propos tenus par Emmanuel Macron en 2018 sur le Maréchal Pétain.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Rachel Kéké (Nupes) : "La majorité des députés sont déconnectés de la vie"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles