Démissions dans la police après la mort de Daunte Wright aux Etats-Unis

·1 min de lecture
USA: DÉMISSIONS DANS LA POLICE APRÈS LA MORT DE DAUNTE WRIGHT

MINNEAPOLIS (Reuters) - Le chef de la police de Brooklyn Center, dans le Minnesota, et la policière qui a abattu dimanche un jeune homme noir lors d'un contrôle routier ont tous deux présenté leur démission, a annoncé mardi le maire de la ville, Mike Elliott.

Le drame a provoqué deux nuits consécutives de troubles dans cette ville de 30.000 habitants située à une quinzaine de kilomètres de Minneapolis.

La mort de Daunte Wright à l'âge de 20 ans a alimenté des tensions déjà fortes dans la région, alors que se tient le procès de Derek Chauvin, l'ancien policier blanc de Minneapolis qui a tué George Floyd l'an dernier.

"J'espère que cela ramènera le calme dans la communauté", a déclaré le maire Mike Elliott. "Nous voulons montrer que nous prenons la situation au sérieux."

Le maire a ajouté qu'il demanderait au gouverneur du Minnesota, Tim Walz, de charger le procureur général de l'Etat, Keith Ellison, de conduire les investigations. Keith Ellison a mené l'enquête sur la mort de George Floyd.

(Nick Pfosi, version française Jean-Stéphane Brosse)