Ces défis "très cons" que se lançaient Marion Cotillard et Guillaume Canet

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C’est l’un des couples les plus incontournables du cinéma français. Depuis 2007, Marion Cotillard et Guillaume Canet vivent une belle histoire d’amour qui s’est concrétisée par la naissance de deux enfants, Marcel en 2011 et Louise en 2017. Mais avant de se mettre en couple, les deux comédiens étaient amis et ont même partagé l’affiche, quelques années après leur rencontre, de Jeux d’enfants. Dans ce film signé Yann Samuell, ils incarnent des amis d’enfance inséparables qui se lancent sans arrêt des défis les plus déjantés possibles ; et ce jusqu’à ce qu’ils deviennent adultes.

Si devant la caméra Marion Cotillard et Guillaume Canet enchaînaient les bêtises, les deux acteurs ont fini par imiter leurs personnages en dehors du plateau. C’est ce qu’a révélé Guillaume Canet dans un entretien filmé pour GQ. Revenant sur ses rôles les plus emblématiques, il a ainsi dévoilé une anecdote totalement folle sur ce tournage de Jeux d’enfants. « C'est un film important pour moi parce que j’ai rencontré la femme de ma vie. On s'amusait énormément sur le film et en dehors du film à se faire ce genre de blagues. On s'est fait des paris très, très cons avec Marion pendant le tournage », lance-t-il.

Très complices, les partenaires à l’écran n’ont pas hésité à se lancer des défis qui provoquaient pas mal de gêne autour d’eux. «

Un soir où on était au restaurant avec Marion, il... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles