Le déficit de compétences coûterait une somme faramineuse à la France

Fauxels/Pexels

La croissance de la production par heure travaillée, ou productivité, ralentit plus vite en France qu'en Allemagne et aux États-Unis : ce décrochage coûte 140 milliards d'euros par an, selon une étude publiée jeudi 29 septembre par le Conseil d'analyse économique (CAE). La raison principale en est une insuffisance de compétences en mathématiques et sur le plan socio-comportemental, c'est-à-dire la capacité à travailler en équipe, à s'organiser et à s'adapter.

Ce décrochage "est un problème économique important" dont on parle peu, tandis que "les compétences et l'orientation des talents vers les filières qui contribuent à la productivité sont un levier central" pour combler ce retard, a expliqué lors d'une présentation à la presse l'économiste Xavier Jaravel, co-auteur de la note. Par rapport à l'Allemagne, l'écart de productivité s'est soldé par un écart de quatre points de PIB en 15 ans, tandis que les États-Unis, qui partaient d'un niveau plus faible que la France, ont gagné six points par rapport à l'hexagone sur la même période, détaille la note du CAE, un organisme rattaché à Matignon chargé d'éclairer le gouvernement sur sa politique économique.

Dans les années 2000, l'Allemagne s'était donné les moyens de combler son propre retard à la suite du "choc PISA" qui avait vu décrocher la première puissance économique européenne dans les classements internationaux de compétences scolaires. Faire un effort analogue en France conduirait à une "hausse de la croissance annuelle par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le piège inflationniste à la française
Accusé de demander des faveurs pour sa famille, un commissaire de police suspendu
L'inflation ralentit en France au mois de septembre, selon une estimation provisoire
Les défis que Luc Rémont devra relever à la tête d’EDF
Votre facture EDF a-t-elle été surestimée ? Pourquoi vos impôts locaux vont flamber ? Le flash éco du jour