Publicité

Le défi de la durabilité dans l'industrie automobile : où en sommes-nous vraiment ?

Il ne suffit pas de fabriquer des voitures électriques pour être écologique

Ce rapport vise à redéfinir les attentes d'une voiture propre, englobant non seulement la motorisation électrique mais également une chaîne d'approvisionnement équitable, exempte de fossiles et écologiquement durable. Les progrès de l'industrie, bien que constants, sont jugés sans éclat. D’après ce rapport, les constructeurs américains affichent les avancées les plus significatives. Cependant, le constat global demeure critique. La performance moyenne des constructeurs atteint seulement 19 %, et aucune entreprise n'a dépassé la barre des 50 %. Si Ford et Mercedes-Benz se distinguent en tête du classement avec respectivement 42 et 40 %, Tesla suit de près avec 35 %. Le rapport en question met en lumière une réalité préoccupante au sein de l'industrie automobile, révélant que près de la moitié des constructeurs n'ont pas encore pris de mesures concrètes pour décarboniser deux matériaux essentiels à la production automobile : l'acier et l'aluminium. Ces deux éléments jouent un rôle crucial dans la fabrication des véhicules, et leur empreinte carbone a des répercussions significatives sur l'environnement.

L'acier, en particulier, est un matériau de choix dans la construction automobile en raison de sa robustesse et de sa résistance. Cependant, son processus de production traditionnel repose largement sur des méthodes énergivores et émettrices de gaz à effet de serre. De même, l'aluminium, bien qu'étant plus léger et offrant des avantages en termes d'efficacité énergétique lors...Lire la suite sur Autoplus