Publicité

« Je défendrai toujours mes amis » : Cyril Hanouna réagit après la polémique

Une violente altercation a eu lieu entre Cyril Hanouna et le député LFI Louis Boyard, jeudi 10 novembre, sur le plateau de l'émission Touche pas à mon poste. (Photo d'illustration).  - Credit:LP/Olivier Lejeune / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Une violente altercation a eu lieu entre Cyril Hanouna et le député LFI Louis Boyard, jeudi 10 novembre, sur le plateau de l'émission Touche pas à mon poste. (Photo d'illustration). - Credit:LP/Olivier Lejeune / MAXPPP / PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

«  Abruti », « tocard », « bouffon », « t'es une merde » : après avoir pris à partie en direct le député LFI Louis Boyard, l'animateur Cyril Hanouna est au centre d'une nouvelle polémique. Au lendemain de cet incident d'une violence verbale rare, Louis Boyard avait réclamé une commission d'enquête parlementaire sur « les ingérences de Vincent Bolloré » dans les médias dont il est propriétaire. C'est le cas de C8 (groupe Canal+), chaîne où est diffusée l'émission de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste (TPMP).

L'incident a éclaté après qu'il a mis en cause Vincent Bolloré lors de l'émission de jeudi soir. « Mes chéris, je suis entier, loyal, sincère, et je serais toujours moi-même à l'antenne. Je suis sanguin et vrai comme certains politiques. La seule chose que je regrette, c'est de l'avoir insulté, ce n'est pas un bon exemple. Pour le reste, je ne regrette rien et je défendrai toujours mes amis. Je vous aime », a réagi Cyril Hanouna, ce dimanche.

Mes chéris je suis entier, loyal, sincère, et je serais tjs moi-même à l antenne. Je suis sanguin et vrai comme certains politiques. La seule chose que je regrette c de l avoir insulté c pas un bon exemple. Pour le reste je ne regrette rien et je défendrais tjs mes amis. Je vs ❤️

— Cyril Hanouna (@Cyrilhanouna) November 13, 2022

« Bolloré t'a donné de l'argent »

La séquence d'une dizaine de minutes a eu lieu lors d'un débat consacré au bateau de migrants Ocean Viking. Invité en plateau, Louis Boyard, député dep [...] Lire la suite