Publicité

Découvrez si ces croyances alimentaires sont vraies ou fausses

Le sexe, l’âge, la morphologie ou l’activité hormonale influent beaucoup sur le stockage et le déstockage des masses graisseuses. Lors d’une perte de poids liée à un rééquilibrage de l’alimentation, la perte de graisse est généralisée et il est difficile de cibler une partie du corps de manière très précise. « La graisse abdominale est particulièrement difficile à déloger, chez les hommes comme chez les femmes », explique Florence Rossi, diététicienne, directrice des soins du groupe hospitalier Paris-Ouest. En revanche, il est possible de muscler spécifiquement une zone du corps. C’est pour cette raison que les mesures diététiques ne s’envisagent pas seules, mais accompagnées d’activité physique.

En 2015, des chercheurs de l’université de Birmingham, au Royaume-Uni, ont demandé à une cinquantaine de personnes obèses au régime de boire une pinte d’eau trente minutes avant chaque repas. Leur perte de poids a été en moyenne de 2,4 kilos en trois mois contre 1,2 pour les non-buveurs. « L’eau remplit l’estomac avant le repas et réduit l’appétit. Il est plus facile de restreindre ses apports, donc de perdre du poids. C’est pour ces raisons que l’on préconise de commencer son repas par des aliments riches en eau, tels que crudités ou soupes », explique la diététicienne.

« Aucun aliment ne vous fera brûler de la graisse, c’est un mythe », assure, catégorique, la diététicienne Florence Rossi. Les aliments comme l’ananas ou le pamplemousse, à qui l’on prête cette vertu, sont généralement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les lingettes désinfectantes sont inefficaces et contiennent des produits toxiques
Les raisons d'une prise ou d'une perte de poids soudaine doivent alerter
Les bonnes habitudes alimentaires à adopter pour améliorer votre sommeil
Les garçons en surpoids ou obèses auraient plus de risque d'être stériles à l'âge adulte
Flatulence : voici pourquoi on pète si souvent !