Publicité

Ils découvrent un diamant d'une valeur de 6 millions d'euros, leur vie 7 ans plus tard n'est pourtant pas rose

En mars 2017, une découverte extraordinaire a été faite dans un petit village de Koyadu, situé en Sierra Leone, un pays marqué par des années de conflits et de pauvreté. Deux adolescents, Komba Johnbull et Andrew Saffea, alors âgés de seulement 16 ans, ont mis au jour un trésor inattendu : un diamant brut de 709 carats, explique Ouest-France. Cette découverte, l'une des plus importantes de l'histoire récente en termes de taille de pierres précieuses, a immédiatement attiré l'attention internationale. Vendue aux enchères à New York, la pierre a rapporté une somme colossale de 6,53 millions de dollars, soit environ 5,5 millions d'euros. La vente de ce qui a été surnommé le "diamant de la paix" était censée transformer la vie des mineurs, de leur communauté et même de leur pays. Les attentes étaient élevées et les rêves grands. On espérait que ce diamant, contrairement aux "diamants du sang" tristement célèbres liés aux conflits, serait un symbole de prospérité et de changement positif. Cependant, une enquête de la BBC menée sept ans après a révélé une histoire moins brillante et beaucoup plus complexe. Alors que le monde extérieur avait rapidement tourné son attention vers d'autres histoires, la vie de Johnbull et Saffea a pris un chemin inattendu. Loin des projecteurs et des promesses de richesse, les deux jeunes hommes se sont retrouvés confrontés à des réalités très différentes de celles qu'ils avaient imaginées au moment de (...)

Lire la suite sur Closer

Charles III opéré : le Roi n’est toujours pas sorti de l’hôpital…
"Moins d'une heure" : découverte bouleversante dans un sac de courses en pleine rue
Cheveux : cette coupe rétro peut être une bonne option après 50 ans
Charlene de Monaco : "Un million en deux mois…", son train de vie dispendieux mis au jour ?
Scott Peterson : pourquoi la condamnation à mort de cet homme qui a tué sa femme enceinte avait-elle été levée ?