Publicité

Elle découvre par hasard que son compagnon torture ses chats pendant qu’elle travaille

Du sadisme à l’état pur. Une habitante d’Athis-Mons, en Essonne, ayant perdu son chat de manière brutale en 2022, avait décidé de devenir famille d’accueil pour quatre félins. Mais au fil des semaines, les animaux devenaient de plus en plus craintifs. Quand elle rentrait chez elle, certains étaient cachés sous ou dans des meubles et tremblaient. Il arrivait même qu’ils boitent.

Inquiète de voir les chats dont elle avait la garde si peu s’épanouir, la jeune femme a décidé de placer une caméra dans son appartement. C’est ainsi qu’elle a découvert l’impensable. Sur les images de surveillance, dont Action Protection Animale a obtenu une copie, on peut voir son ex-compagnon martyriser les chats. Le jeune homme de 25 ans y traque les animaux dans le salon, les attrape par la queue ou par les pattes et les frappe de ses poings et de ses pieds.

Sur certaines images (insoutenables) dont le compte Instagram de l'association Action Protection Animale a publié une version amputée des séquences les plus horribles, l’homme écrase un chat d’une main tout en continuant à taper des messages sur son portable. Sur d’autres, il les fait tournoyer en les tenant par la queue, un grand sourire aux lèvres. Du sadisme à l’état pur.

Une peine jugée insuffisante

Très choquée par cette découverte, la jeune femme a immédiatement quitté son compagnon et portée plainte à son encontre. Le tortionnaire a alors avoué être aussi à l’origine de la mort du premier chat de sa concubine… Poursuivi pour « ac...


Lire la suite sur ParisMatch