Publicité

Le déclin annoncé de la population mondiale

Le déclin annoncé de la population mondiale

La population mondiale va chuter d'ici 2050, estime une équipe de chercheurs de l'Université de Washington dans une étude publiée par la revue The Lancet.

Elle estime que les taux de natalité mondiaux diminuent à tel point que dans 25 ans, les trois quarts des pays du monde n'auront pas assez d'enfants pour renouveler leur population.

Pour le professeur Melinda Mills, de l'université d'Oxford, cela n'est peut-être pas une mauvaise chose : "Quand je prends du recul, en tant que démographe, je me demande si nous devons maintenir la taille de notre population. Il y a tellement de pays, (...) tous avec des densités de population différentes, avec des tailles différentes et des besoins démographiques différents. Donc le déclin de la population est-il un problème ?"

L'étude publiée par The Lancet indique de son côté que la baisse de la fécondité aura "des conséquences économiques et sociales considérables", avec un vieillissement des populations dans la plupart des pays et la diminution de la main-d'œuvre dans les pays les plus riches.