Publicité

Déclaré mort par le médecin, il se réveille dans l'ambulance… à cause d'un nid-de-poule

C'est une anecdote qui fait sourire autant qu'elle fait peur ! Tout commence ce jeudi 11 janvier 2024. Tôt dans la matinée, Darshan Singh Brar fait un arrêt cardiaque. Âgé de 80 ans, cet Indien est sous ventilation artificielle depuis déjà 4 jours : sa famille pense donc au pire. L'un de ses petits-enfants appelle immédiatement le médecin : vers 9 heures du matin, le grand-père est déclaré mort. Une ambulance est dépêchée sur place et la famille de Darshan Singh Brar entame un (long) trajet de 100 kilomètres pour se rendre à Nissing, la ville où doit avoir lieu la cérémonie de crémation. Oui mais voilà : les routes de la région de Nissing sont mauvaises. L'ambulance peine à éviter les nids-de-poule, et cela provoque un phénomène inattendu.

Son cœur repart... grâce à un nid-de-poule particulièrement important

"À proximité du village de Dhand, il y a eu un cahot particulièrement important, se souvient le petit-fils de Darshan Singh Brar, interrogé par nos confrères indiens de NDTV. J'ai vu la main de mon grand-père bouger. Alors j'ai immédiatement demandé à ce qu'on arrête l'ambulance et à ce qu'on vérifie son pouls. Les médecins ont constaté que son cœur était reparti !" Tandis que la famille et les amis de Darshan Singh Brar sont en train d'organiser sa crémation à seulement quelques kilomètres, l'homme est conduit en urgence à l'hôpital de Nissing. "Les médecins ont confirmé que mon grand-père était vivant. C'est un miracle (...)

Lire la suite sur Top Santé

Baguette, pain de mie, pain de campagne… Bientôt un NutriScore pour le pain ?
La prise quotidienne d'une multivitamine aiderait à prévenir la perte de mémoire, selon la Science
Si vous prenez l'un de ces 3 médicaments, arrêtez de mettre du curcuma dans vos plats
Codex Labs, la marque de soins dermocosmétiques à base de ferments biotechnologiques
Les douleurs neuropathiques pelvi-périnéales