Il décide de tuer un joggeur pour «jouer avec son corps» après avoir vu "Scream"

·2 min de lecture
DR

Un jeune américain de 18 ans est accusé de tentative de meurtre sur un joggeur qu’il voulait tuer pour «assouvir ses fantasmes».

Logan Smith, âgé de 18 ans, a été arrêté lundi dernier. Ce jeune américain est accusé de tentative de meurtre en Floride. La chaîne WOFL rapporte que ce dernier a tenté d’étrangler à mort sa victime, près de chez lui à Cocoa. Mais, plus puissant et habitué des arts-martiaux, le joggeur qu’il avait ciblé a réussi à s’en sortir en neutralisant son agresseur jusqu’à l’arrivée de la police.

Une semaine avant son arrestation, Logan Smith serait sorti avec plusieurs armes : une bombe aérosol de déodorant, un maillet en caoutchouc et la ceinture d'un peignoir, avant d’aller observer sa victime. Interrogé par la police, Logan Smith a expliqué qu’il avait élaboré son plan morbide après avoir regardé le film «Scream» et avoir surveillé le joggeur pendant six semaines. «L'accusé a traversé directement sa rue où il s'est caché derrière un lampadaire», indique le rapport d'arrestation. «Il a placé le maillet et l'aérosol sur le sol à côté de lui en attendant que la victime vienne courir dans la rue comme elle le faisait régulièrement pour faire de l'exercice. L'accusé a attendu que la victime passe devant le lampadaire et s'est mis à courir derrière le joggeur. L'accusé a ensuite mis la ceinture du peignoir sur la tête de la victime jusqu'à ce qu'elle soit autour de la zone avant de son cou», est-il encore écrit.

Logan Smith comptait ensuite asperger les yeux du joggeur avant de le tuer et de placer son corps dans un placard, «où personne ne le trouverait, pour pouvoir avoir le corps pour lui tout seul». «L'accusé avait également prévu de jouer avec la victime pour réaliser ses fantasmes sexuels». Après son arrestation, Logan Smith a été incarcéré sans possibilité de remise en liberté sous caution. Le petit ami de sa mère a(...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - La justice française ouvre une enquête sur "l'assassinat" d'une Française au Maroc

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles