Publicité

Des déchets nucléaires gelés dans la banquise menacent de refaire surface

Armes radioactives laissées à l'abandon, déchets liés à des essais nucléaires... la présence des Américains durant la Guerre Froide a laissé des traces aux quatre coins de la Terre, de la banquise du Groenland aux îles Marshall, dans le Pacifique. Selon un rapport du Government Accountability Office (GAO), ces déchets toxiques pourraient menacer les populations, la biodiversité et l'environnement, notamment du fait du réchauffement climatique et de ses conséquences (montée des eaux, fonte des glaces, etc).

Selon cette étude, relayée par une enquête du média engagé pour l'environnement Grist, "l'élévation du niveau de la mer pourrait propager la contamination" sur les Îles Marshall. En effet, des déchets y ont été accumulés entre 1947 et 1958, alors que l'armée américaine y a réalisé une soixantaine d'essais nucléaires. Les substances radioactives patientent sous un dôme vétuste d'à peine 50 centimètres d'épaisseur, à 2 mètres au-dessus du niveau de la mer. Même le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est inquiété de possibles "fuites" sur le site. Les habitants sont pessimistes et ne font pas confiance aux autorités pour les protéger : "des évaluations de risques contradictoires amènent les résidents à se méfier des informations radiologiques fournies par le Département américain de l'énergie", indique aussi le rapport. La montée des eaux pourrait élargir la contamination environnementale liée à ces produits dangereux, dont personne ne sait quoi faire.

"S'ils savent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelle est la durée de présence de l'alcool dans le sang ?
Cette astuce simple permet de purifier l’eau du robinet, d’après une étude
D’où vient la procrastination ? Des scientifiques ont la réponse (et c'est fascinant)
Pour votre santé, mieux vaut vivre loin des bars et des fast-foods, selon une étude
Pourquoi il faut éviter de porter du maquillage quand on fait du sport