Décès de Maurice Agnelet, condamné pour l’assassinat d’Agnès Le Roux

Source AFP
·1 min de lecture
Maurice Agnelet est décédé d'un arrêt cardiaque le 12 janvier. (Illustration)
Maurice Agnelet est décédé d'un arrêt cardiaque le 12 janvier. (Illustration)

Quelques jours après sa libération, le 24 décembre, pour raisons médicales, Maurice Agnelet, condamné en 2014 pour l'assassinat de la riche héritière niçoise Agnès Le Roux, est mort la semaine dernière en Nouvelle-Calédonie, où il avait rejoint son fils après sa libération, a-t-on appris mercredi auprès de l'un de ses avocats.

Maurice Agnelet est décédé d'un arrêt cardiaque le 12 janvier, a indiqué à l'Agence France-Presse Me François Saint-Pierre, confirmant une information de Mediapart. Son fils, Thomas Agnelet, a raconté au site d'informations l'avoir « trouvé au matin dans son lit, il était mort dans son sommeil ».

Maurice Agnelet a toujours clamé son innocence

Âgé de 82 ans, Maurice Agnelet avait obtenu en septembre du tribunal d'application des peines de Caen une suspension de peine pour raison médicale. Sa libération avait été retardée par le parquet qui avait fait appel de cette décision, estimant que « la libération anticipée pour raison médicale n'est pas justifiée ». « Dans les derniers temps, il avait beaucoup faibli physiquement, il avait des problèmes de santé, et mentalement, il allait de plus en plus mal. C'est indigne de l'avoir gardé si longtemps », a réagi Me Saint-Pierre, rappelant les difficiles conditions de détention de l'octogénaire.

À LIRE AUSSIVersini-Campinchi ? Pourquoi Maurice Agnelet est innocent

Maurice Agnelet avait été condamné en 2014 à vingt ans de réclusion pour avoir tué l'héritière du casino le Palais de la Méditerranée à N [...] Lire la suite