Publicité

Débat : un nouveau cap pour la politique de coopération internationale française ?

Un socle doctrinal dépassé face à l'évolution de la scène internationale Pour comprendre les principes directeurs qui guident encore aujourd'hui notre politique de coopération internationale, il faut revenir au discours de La Baule prononcé par François Mitterrand en 1990. Dans un contexte marqué par la dislocation de l'URSS et par la fin de la concurrence Est-Ouest, la France entend alors faire évoluer ses relations avec les États du continent africain. L'aide au développement octroyée par Paris est désormais conditionnée à la réalisation de réformes visant à la démocratisation des sociétés africaines.