Débat LR: le choix du QG d'Éric Ciotti dans un café place du Trocadéro "a fait plaisir" à François Fillon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
François Fillon et Éric Ciotti, le 17 avril 2017 à Nice - VALERY HACHE / AFP
François Fillon et Éric Ciotti, le 17 avril 2017 à Nice - VALERY HACHE / AFP

Alors qu'Éric Ciotti présentait mercredi son programme lors d'une conférence de presse depuis le siège des Républicains (LR), son entourage a fait savoir à BFMTV que le choix symbolique du QG au Trocadéro lors du débat organisé par notre antenne et RMC dimanche en vue du congrès LR, "a fait plaisir" à François Fillon.

L’ancien Premier ministre a apprécié non seulement que le député des Alpes-Maritimes choisisse un café place du Trocadéro pour QG, mais aussi les cadres duplex avec la tour Eiffel en fond, en référence au fameux meeting du 5 mars 2017 au cours duquel il avait rassemblé ses soutiens.

"Éric a su par le premier cercle de Fillon qu’il avait apprécié le geste et sa campagne de fidélité, a indiqué l'entourage du candidat au congrès LR à BFMTV. Ça rejoint les ralliements et soutiens de proches de Fillon de la campagne 2017." 876450610001_6281975274001

Un choix "spontané" selon l'équipe de Ciotti

"Le choix du Trocadéro, c’était spontané, c’est François Fillon et aussi Nicolas Sarkozy (cf meeting de 2012, NDLR). Il cherchait le lieu qui représentait le plus la fidélité à sa famille politique", indique le porte-parole d'Éric Ciotti et sénateur des Bouches-du-Rhône Stéphane Le Rudulier.

François Fillon a également apprécié les "marques de fidélité" manifestées par Éric Ciotti lors des débats, a-t-on également appris. Lors de sa conférence de presse mercredi, Éric Ciotti a de nouveau fait une référence au candidat de la droite en 2017. "Je veux 'casser la baraque' comme François Fillon", a-t-il déclaré.

Éric Ciotti était notamment l’ancien directeur de campagne de François Fillon en 2012 lors de la course à la présidence de l’UMP. Et il répète à l’envi qu’il est le seul des cinq candidats au congrès à avoir été sur la scène du meeting du Trocadéro le 5 mars 2017, alors que François Fillon était bousculé par l'affaire des soupçons emplois fictifs de son épouse. Condamné en première instance, le procès en appel s'est ouvert lundi à Paris.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles