Publicité

“Elle est défigurée” : Très inquiète pour sa fille, Kim Glow demande de l’aide à ses abonnés

Il y a quelques jours, Kim Glow en prenait pour son grade sur Instagram après avoir annoncé la création d'un compte Instagram à sa fille Talia qui n'avait même pas encore 15 jours. Une internaute écrivait par exemple : "Honteux. Elle n’a pas besoin d’avoir un Insta, si ce n’est pas dans un but lucratif c’est quoi alors ? Utiliser l’image de son nouveau-né pour se faire du pognon, c’est affligeant. Il faut au minimum avoir 13 ans pour avoir un insta pas 13 jours". Et Kim de lui répondre sans détour : "Quand tu allumes la télé tu vois des bébés dans des films ou des publicités ça ne te choque pas ! Elle est magnifique ma fille donc oui, si elle peut faire du mannequinat bébé pourquoi pas car chaque centime sera pour elle sur son compte bancaire qu'elle pourra utiliser à sa majorité et elle sera ravie, j'en suis sûre !!! Alors stop les donneurs de leçons merci".

À lire également

“Je lui ferai la misère” : Très en colère, Amandine Pellissard met en garde ses abonnés

"Elle a des plaques partout sur le visage"

Cette fois-ci, la jeune femme maman s'est saisie de son compte Instagram pour confier son inquiétude au sujet de Talia. Aujourd'hui, lundi 27 novembre, Kim Glow s'est montrée face caméra avec les yeux humides. Alors qu'elle avait expliqué il y a peu que sa fille souffrait de l'acné du nourrisson, la maman n'est plus aussi sûre. "Les amis, j’ai vraiment besoin de trouver une pédiatre sur les réseaux sociaux, parce que ma pédiatre…", débutait-elle. Et de préciser : "J’ai un fort doute en fait je vous explique : j’allaite la petite mais elle a aussi le lait [en poudre] qu’on lui a donné à la maternité sauf que là, la petite ça ne va pas, elle se tord en deux après manger, ça fait des gros gaz, elle pète, elle n’est pas bien donc je ne pense pas que ça soit que des coliques…".

Kim avouait être perdue concernant la marche à suivre surtout qu'elle ajoutait que sa fille "est défigurée". "Elle a des plaques partout sur le visage, je ne suis pas sûre que ce soit l’acné du nourrisson", avouait-elle finalement. Puis de demander : "Il doit y avoir des pédiatres sur les réseaux sociaux...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi