Publicité

Cyril Hanouna parle (enfin) argent : l’animateur sort les griffes, "je paye énormément d’impôts"

C'était LE programme à ne pas manquer cette semaine. Jeudi dernier, France 2 diffusait un numéro spécial de Complément d'enquête consacré à Cyril Hanouna. L'investigation de longue haleine menée par cinq journalistes (Virginie Vilar, Guillaume Beaufils, Guillaume Couderc, Brice le Borgne et Karim Annette) brosse le portrait de l'animateur le plus controversé du PAF, entre insultes, canulars de mauvais goût et rappels à l'ordre fréquents de l'ARCOM (l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique). Les auteurs du documentaire lèvent notamment le voile sur le patrimoine financier du "nouveau souverain cathodique", un sujet sur lequel le principal intéressé s'exprime rarement. On découvre ainsi que l'animateur possède trois yachts, achetés en six ans, dont un estimé à 1,5 millions d'euros. Immatriculé au Royaume-Uni, le bateau aurait un statut commercial permettant à son propriétaire de se le louer à lui-même pour partir en croisière. Autre révélation, les membres de l'équipage ne seraient pas employés par leur patron, mais par une société intermédiaire installée sur l'île de Guernesey, un paradis fiscal bien connu des millionnaires.

Au lendemain de la diffusion de Complément d'enquête, Cyril Hanouna a consacré une longue plage horaire de TPMP à clarifier les allégations des journalistes qui ont enquête sur lui ces derniers mois. "Le yacht, c'est une société commerciale de location de yacht. Je remercie d'ailleurs (...)

Lire la suite sur Closer

Michel Fourniret : ce geste plein de bons sens d’un rare témoin qui a enfin permis de l’arrêter
Renaud, "un milliardaire rouge" : culpabilité et critiques, son rapport à l’argent longtemps tabou
Régime Keto : quels sont les points forts et les points faibles ?
Camille Lellouche "abîmée" : son triste constat sur ses années d’alcoolisme
Lassana Coulibaly : sur quel répertoire le "violeur aux chaussettes" a-t-il été inscrit ?