Publicité

Cyril Hanouna fou de rage : l'animateur de TPMP règle ses comptes contre les réseaux sociaux

Entouré de ses fidèles chroniqueurs, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro en direct de Touche pas à mon poste lundi 20 février sur C8. Durant l'émission, l'animateur a évoqué le cas de l'influenceuse Kenza Poupette, qui a récemment été placée en garde à vue pour "soustraction par le parent d'un enfant mineur sans motif légitime à ses obligations légales compromettant sa santé, sécurité, moralité ou son éducation". La jeune femme est par ailleurs visée par une enquête pénale pour "des faits qualifiés de soustraction par le parent d'un enfant mineur sans motif légitime à ses obligations légales compromettant sa santé, sécurité, moralité ou son éducation".

C'est par téléphone que Kenza Poupette est intervenue dans l'émission de Cyril Hanouna pour tenter de se défendre face aux accusations dont elle fait l'objet. "Il n'y a aucune maltraitance envers mes bébés... Les réseaux sociaux ont eu un énorme impact dans cette affaire et il était très mauvais. Ils sont responsables à 90% de ce qu'il s'est passé. C'est une affreuse image qu'on vient de me coller. Tout ce qui a été dit est totalement faux ! C'est tellement injuste... Je suis une bonne maman. Je ne suis pas une maman parfaite, mais j'ai tout fait pour eux. Je n'ai jamais fait de mal à mes enfants. Un jour, la vérité éclatera. Je ne veux pas qu'on me salisse. Ils m'ont détruite et c'est tellement injuste", a-t-elle affirmé avant de fondre en larmes.

"Aucune maltraitance (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Adam Driver : sa femme Joanne Tucker enceinte de leur deuxième enfant
Lily-Rose Depp nepo-baby… topless : sa réponse très franche aux critiques en pleine promo lascive
Madonna : cette publication cinglante pour faire taire ses détracteurs
Philippe Etchebest : femme, salaire, restaurant, livre, blanquette de veau… Tout savoir
Francis Lalanne en pleine rupture : le chanteur condamné après un accrochage avec la mère de son dernier enfant