Publicité

Cyril Hanouna dévoile les chroniqueurs de sa nouvelle émission du week-end (VIDEO)

Une nouvelle dose de Cyril Hanouna pour les fidèles de l'animateur. À partir de ce week-end, C8 rajoute quatre heures d'antenne hebdomadaires à l'animateur et producteur emblématique de la chaîne. Dans ce nouveau rendez-vous constitué d'une (quasi) nouvelle bande que celle de Touche pas à mon poste!, Cyril Hanouna s'intéressera essentiellement à l'actualité médiatique et politique.

Ce jeudi 1er février dans Touche pas à mon poste!, Cyril Hanouna a dévoilé un premier extrait de la première de cette nouvelle émission baptisée Face à Hanouna. Parmi les chroniqueurs du programme, on retrouve trois chroniqueurs habituels de Touche pas à mon poste!. Raymond Aabou et Valérie Benaïm sont bien de la partie comme Cyril Hanouna l'avait annoncé il y a quelques jours. Les deux chroniqueurs sont rejoints par Gilles Verdez.

À lire également

"Tiens, voilà le concert des vagins !" : Roselyne Bachelot raconte la misogynie ambiante lors de ses débuts en politique

On retrouve également deux personnalités politiques : Julien Odoul, membre du Bureau National du Rassemblement National et Laurence Sailliet, députée européenne LR après la démission d'Agnès Evren du Parlement européen. Cette dernière est une proche de Cyril Hanouna puisqu'elle a déjà été chroniqueuse par le passé dans Face à Baba. Les téléspectateurs retrouveront aussi Juliette Briens, influenceuse patriote. Gauthier Le Bret, journaliste politique sur CNews fait aussi de la bande, de même qu'une jeune femme prénommée Carla Baya. "Dimanche à 18h50, ça va secouer, je ne vous mens pas", assure Cyril Hanouna après la diffusion de la bande-annonce.

Rappelons que le politique Jean Lassalle, initialement prévu dans le programme a finalement décliné la proposition. "Je ne me sentais pas vraiment alors j'ai dit non. Il y a aussi mon intuition personnelle. On commente l'actualité mais tout ça est quand même très encadré. Je me suis dit que j'allais me faire cornériser dans une émission comme celle-là, comme disent les jeunes. Moi j'ai besoin d'être libre, de pouvoir donner mon point de vue. J'ai plutôt le sentiment que ça ne me ressemblait pas.", a-t-il confié d...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi