Publicité

Cyprien Sarrazin gagne encore sur la Streif de Kitzbühel et entre dans la légende du ski alpin français

Cyprien Sarrazin a remporté pour la deuxième fois en deux jours la descente de la Coupe du monde de ski sur la Streif, la mythique piste de Kitzbuehel en Autriche.
JOE KLAMAR / AFP Cyprien Sarrazin a remporté pour la deuxième fois en deux jours la descente de la Coupe du monde de ski sur la Streif, la mythique piste de Kitzbuehel en Autriche.

SKI - Il en a vu d’autres Terminator. Mais ce qu’Arnold Schwarzenegger a vu depuis les tribunes autrichiennes l’a ébloui. Présent comme chaque année à Kitzbühel pour assister à la descente de la Coupe du monde de ski, l’acteur a, comme tous les spectateurs, été subjugué par un Français.

Cyprien Sarrazin, vainqueur à Kitzbühel, revient de loin physiquement, et c’est grâce à son mental

Comme la veille sur la même piste, Cyprien Sarrazin a remporté la descente sur la mythique Streif. Mais alors qu’il avait gagné d’un souffle vendredi, il a relégué ses concurrents très très loin de ce samedi 20 janvier.

Le skieur du Dévoluy a dominé le meilleur skieur du monde, le Suisse Marco Odermatt de 91 centièmes et l’Italien Dominik Paris de près d’une seconde et demie. « Je n’ai pas les mots. Aujourd’hui, j’ai sorti un run du fond du cœur. Je me suis fait plaisir de haut en bas et quand je passe la ligne, c’est l’explosion de joie. Mais pendant la course, déjà, je savais que j’avais fait une dinguerie », a réagi le Français sur Eurosport.

Après le passage de 30 concurrents, Maxence Muzaton est cinquième, Nils Allègre huitième, Matthieu Bailet 14e et Adrien Théaux 24e.

Sarrazin à six points d’Odermatt au général

À 29 ans, Cyprien Sarrazin skie plus que jamais sur les traces de Luc Alphand. L’ancien vainqueur de la Coupe du monde était le dernier vainqueur français à Bormio avant que Sarrazin lui succède au palmarès fin 2023. Il était le dernier tricolore à avoir remporté Kitzbühel, il a désormais un successeur. Il était aussi le dernier Bleu à avoir fait le doublé sur la Streif, vous connaissez la suite…

Alors que peut désormais viser Cyprien Sarrazin ? Remporter la Coupe du monde de descente. Deuxième du classement à six petits points de Marco Odermatt, il peut très clairement rêver du globe qui récompense le meilleur descendeur de l’année. Le dernier français à l’avoir gagné ? Luc Alphand, bien sûr. Il l’avait remporté trois fois de suite en 1995, 1996 et 1997.

Pour s’en approcher un peu plus, rendez-vous est pris à Chamonix pour la prochaine descente programmée le 2 février. Avant cela, Sarrazin prendra le départ du super-G de Garmisch-Partenkirchen où là aussi, ses chances de victoire sont réelles.

À voir également sur Le HuffPost :

Alexis Pinturault bientôt papa, le skieur forfait pour le slalom géant d’Adelboden

Sur les pistes de ski, ces conseils de professionnels de la montagne pour éviter d’être un con