Publicité

Cyclone Belal : qu’est-ce que l’alerte violette ?

L’alerte violette cyclonique est toujours en cours à la Réunion, alors que le cyclone Belal traverse l’île. Qu’implique ce niveau d’alerte météorologique ?

L’île de la Réunion est frappée par le cyclone tropical Belal depuis le matin du 15 janvier 2024. Des vents très violents sont attendus dans le département, dépassant les 200 km/h. Face à cette situation météorologique dangereuse, le niveau d’alerte violette a été déclenché ce lundi dès 6h du matin, par le préfet de la Réunion. En quoi consiste-t-elle ?

En alerte violette, même les secours sont confinés

« Le passage en alerte violette cyclonique est annoncé. Des conditions extrêmement dangereuses de tempête ou de cyclone sont imminentes », décrit Météo-France. C’est dans ce contexte que sert l’alerte violette, qui est une alerte cyclonique. Lorsque l’alerte violette est active, il n’y a aucune possibilité de secours immédiat. L’alerte violette est mise en œuvre lorsque le cyclone violent est imminent, que ses premiers effets se font déjà ressentir, et que son passage implique une partie ou l’ensemble du département.

« Cela implique un confinement strict de l’ensemble de la population, y compris des services de secours et de sécurité et tous les agents mobilisés à la gestion de crise (seuls autorisés à se déplacer sous l’alerte rouge). Toute circulation est formellement interdite pour quelque cause que ce soit et jusqu’à nouvel ordre », résume le site des services de l’État à la Réunion.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Carte du cyclone Belal. // Source : Flickr/CC/Jean-Marie Gradot