Publicité

Cyclisme: visage tuméfié, dos brûlé... les impressionnantes blessures de Rudy Molard et Luke Plapp au Tour Down Under

Le Tour Down Under s’est arrête brutalement pour Rudy Molard (Groupama-FDJ), ce jeudi. Le Français a été pris dans une violente chute à dix kilomètres de l’arrivée de la troisième étape. Et elle ne l’a pas épargné.

Il a abandonné

Il a diffusé une image de ses blessures impressionnantes sur son compte Instagram avec le visage tuméfié et de grosses plaies au niveau de l’épaule gauche et de la main. Il a abandonné.

"Cela aurait pu être pire", a-t-il commenté. "Tout va bien, juste besoin de temps."

Plusieurs membres du peloton, dont Julian Alaphilippe qui participe à la course en Australie, lui ont envoyé des messages de soutien en réponse. La chute est intervenue d’une descente au moment de l’emballement avant le sprint final encore remporté par l’Australien Sam Welsford (Bora-Hansgrohe). Elle a impliqué au moins quatre coureurs de la formation Astana mais aussi l’Australien Luke Plapp.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Maillot déchiqueté, le coureur de la formation Jayco-Alula a laissé apparaître une énorme contusion sur le côté gauche de son dos et de la fesse. Il a tout de même repris la route avant de terminer l’étape à plus de neuf minutes du vainqueur du jour. Rien n’indique s’il prendra le départ de la 4e étape vendredi.

"Il a été vu par l'équipe médicale sur place à la ligne d'arrivée", a indiqué l’équipe dans un communiqué. "De nombreuses blessures superficielles, un coude et une cheville enflés. Il ne se rendra pas à l'hôpital. Nous le surveillerons toute la nuit et ferons un bilan demain avant l'étape."

Au moment de la chute, plusieurs de ses équipiers préparaient le sprint final pour Caleb Ewan (finalement 6e). La nouvelle pépite du cyclisme mondial, le Mexicain Isaac Del Toro (UAE-Emirates) domine toujours le classement général avec deux secondes d’avances sur Corbin Strong (Israel Premier-Tech).

Article original publié sur RMC Sport