Publicité

Cyclisme: on en sait plus à propos de la suspension pour dopage de Miguel Angel Lopez

Suspendu depuis juillet dernier par l'Uion Cycliste Internationale pour "usage et possession d'une substance interdite dans les semaines précédant le Tour d’Italie 2022", le cycliste Miguel Angel Lopez aurait consommé de la ménotropine, une substance dopante utilisée pour augmenter la force, interdite prescrite par le docteur Marcos Maynar.

Selon des écoutes et des témoignages recueillis par As, qui a eu accès au rapport de l'UCO (Unidad Central Operativa) de la Guardia Civil, le médecin a utilisé le langage codé "testis" pour désigner la ménotropine, envoyée à "Superman" par le biais de Vicente Belda Garcia, le masseur de son équipe Astana Qazaqstan.

Vers un classement de l'affaire?

Le Colombien aurait reçu le produit par intraveineuse le 3 ou 5 mai, soit deux ou trois jours avant le début de la course. Miguel Angel Lopez avait finalement abandonné lors de la 4e étape.

La procureure Sonia Castaneda demanderait "le classement" et l'archivage de l'affaire, selon une ordonnance à laquelle As a eu accès. Cette dernière met en avant le fait que le médicament soit "légalement autorisé" puisqu'il n'y aurait aucun danger pour la santé du cycliste.

Article original publié sur RMC Sport