Publicité

Cyclisme : Rudy Molard rassure après sa chute, mais dévoile une photo impressionnante de ses blessures

Le coureur français a chuté à dix kilomètres de l’arrivée de la troisième étape du Tour Down Under, course australienne qui lui servait de reprise pour le début de saison.
JORGE GUERRERO / AFP Le coureur français a chuté à dix kilomètres de l’arrivée de la troisième étape du Tour Down Under, course australienne qui lui servait de reprise pour le début de saison.

SPORT - Un visage bien cabossé, mais des paroles optimistes. C’est à une dizaine de kilomètres de l’arrivée d’une étape du Tour Down Under, en Australie, que le cycliste français Rudy Molard a chuté ce jeudi 18 janvier. Fort heureusement, les blessures récoltées par le coureur de la formation Groupama-FDJ lors de cette chute collective semblent relativement superficielles malgré plusieurs plaies à vif sur l’épaule et le visage notamment.

En 2025, le départ du Tour de France aura lieu à Lille pour la troisième fois de son histoire

Pour cette raison, le sportif de 34 ans a tenu à rassurer ses proches et ses fans dans une publication Instagram. Et ses premiers mots sont plutôt porteurs de bonnes nouvelles, malgré une photo permettant de prendre conscience de la violence de sa chute.

« Ça aurait pu être pire ! Tout va bien, il faut juste du temps », a-t-il écrit dans ce court message.

Selon Nice-Matin, « le coureur a beaucoup de plaies, mais ne souffre d’aucune fracture ».

Seul coureur contraint à l’abandon

Cette chute collective est intervenue plus tôt ce jeudi sur les routes de la troisième étape du Tour Down Under, course cycliste autour de la ville australienne d’Adélaïde. Cinq coureurs, dont le Français, ont été impliqués dans cet accrochage, mais seul Rudy Molard n’a pas été en mesure de reprendre la course.

Peu de temps après l’accident, la formation française pour laquelle roule le Haut-Alpin depuis 2018 avait annoncé sur X (ex-Twitter) qu’il souffrait d’une « commotion cérébrale » et de « multiples plaies ». « Il doit rester en observation les prochaines 24 heures », indique le communiqué de la Groupama-FDJ.

Cette chute est un sacré coup dur pour l’éphémère porteur du maillot rouge du Tour d’Espagne en 2018 et 2023. En effet, il effectuait sa reprise en Australie en ce début d’année 2024.

À voir également sur Le HuffPost :

Mathieu van der Poel crache sur des spectateurs en pleine course de cyclo-cross aux Pays-Bas

Thibaut Pinot ovationné sur le Tour de Lombardie, sa dernière course