Publicité

Cyclisme: le grand espoir français Lenny Martinez pourrait filer vers la Bahrain Victorious

Il est l’un des plus grands espoirs du cyclisme français. A seulement 20 ans, Lenny Martinez compte déjà trois succès chez les pros, dont deux obtenus ces dernières semaines sur la Classic Var et en Italie sur le Trophée Laigueglia. Depuis son arrivée début 2023 au sein de l'effectif World Tour de l'équipe Groupama-FDJ, le grimpeur de poche (1,68m) ne fait que confirmer les promesses nées de ses années chez les juniors et perpétuer une certaine tradition familiale.

Mariano, son grand-père espagnol naturalisé français, a été meilleur grimpeur du Tour 1978. Son père, Miguel, a remporté le titre olympique de VTT en 2000, tandis que son oncle Yannick a lui aussi été professionnel (Europcar, Delko Marseille Provence…). C’est sur la terre de ses ancêtres que le talent de Lenny Martinez a explosé en 2023 lorsqu’il a porté pendant deux jours le maillot rouge de leader de la Vuelta. Une performance qui lui a valu de taper dans l’œil de certaines écuries étrangères.

En fin de contrat avec Groupama-FDJ

L’une d’entre elles continuerait de suivre de très près sa progression. Selon les informations de La Gazetta Dello Sport, l’équipe Bahrain Victorious (anciennement Bahrain-Merida puis Bahrain-McLaren), financée par le gouvernement du Bahreïn, se serait ainsi concrètement positionnée, en proposant au jeune coureur originaire de Cannes un contrat de trois ou quatre ans.

Alors qu’il est entré dans sa dernière année de contrat chez Groupama-FDJ, un départ à l’issue de la saison ne serait donc pas à exclure à en croire La Gazzetta. Une hypothèse également évoquée dans les colonnes du Monde et du quotidien suisse Le Temps par le journaliste Pierre Carrey.

Épatant huitième samedi des Strade Bianche, Lenny Martinez doit notamment participer ce mois-ci au Tour de Catalogne, puis au Tour de Romandie en avril. Il devrait également faire son retour sur la Vuelta cet été.

Article original publié sur RMC Sport