Publicité

"Wout van Aert franchit la ligne d'arrivée sans selle ! Communauté LGBTQ très enthousiaste" Une caricature de mauvais goût d'une course belge créé la polémique

Une mauvaise blague belge a minima, un dessin homophobe dans le pire des cas. En publiant ce lundi une caricature offensante sur X (anciennement Twitter), les organisateurs de la classique flamande E3 à Harelbeke ont provoqué une polémique en raison de son message offensant envers la communauté LGBTQ+. Après plusieurs heures de critiques nourries sur les réseaux sociaux, le dessin a finalement été retiré ce mardi et l’organisation a présenté des excuses auprès des personnes touchées.

"En tant que E3 Saxo Classic, nous souhaitons présenter nos excuses pour le dessin publié lundi. Nous ne voulions évidemment offenser personne", ont écrit les organisateurs de la course belge dans un message posté dans la matinée. "Nous avons méjugé le dessin. Nous discuterons de cela en interne. Nos plus sincères excuses."

Van Aert et la communauté LGBTQ+ caricaturés

Obligé de faire machine arrière ce mardi, l’organisation de la course E3 a visiblement compris le les critiques des internautes après cette caricature jugée homophobe par certains. Réalisé par le dessinateur Bart Vantieghem, habitué à collaborer avec la classique flamande, le dessin en question présentait Wout van Aert sur le point de franchir la ligne d’arrivée de l’E3 sans selle et en équilibre au-dessus de son cadran.

Le tout accompagné d’un message qui a choqué: "Wout van Aert franchit la ligne d'arrivée sans selle! La communauté LGBTQ très enthousiaste."

Brandissant un drapeau arc-en-ciel, certains spectateurs présents sur la caricature répondent que ce drapeau fait référence "au maillot arc-en-ciel de Van der Poel bien sûr!" comme pour rappeler la belle bataille attendue le 22 mars prochain entre le tenant du titre Wout van Aert et Mathieu van der Poel, deuxième en 2023 et actuel champion du monde.

Pas la première polémique pour l’E3

Si certains internautes ont vu dans ce dessin un message homophobe et appellent même à un boycott de la course malgré les excuses des organisateurs, la caricature se voulait un écho à l’actualité récente de la rivalité sportive entre les deux champions.

Ce dimanche lors de l’avant-dernière manche de la Coupe du monde de cyclo-cross à Benidorm (Espagne), Wout van Aert s’est imposé pour la première fois de l’année devant Mathieu van der Poel. Surtout, le Belge de l’équipe Visma-Lease a Bike a franchi la ligne d’arrivée sans sa selle, tombée lors d’une chute dans le final.

Si l’excuse de la blague ratée aurait pu fonctionner, l’E3 n’est pas à son coup d’essai en la matière. Bien au contraire. Depuis quelques années, la célèbre course belge a déjà suscité plusieurs polémiques avec des affiches limites comme n’a pas manqué de le rappeler le média spécialisé Sporza.

En 2009, la sœur de Niko Eeckhout (champion de Belgique en 2006) avait posé nue sur un vélo pour l’affiche de la course dans un cliché à vocation artistique. En 2010, des vaches avaient pris place sur la campagne promotionnelle avant de laisser la place à Gaëlle Garcia Diaz (mannequin, Youtubeuse et influenceuse belge) en 2011.

Là encore, la jeune femme posait nue allongée sur le ventre alors que des cyclistes grimpaient les courbes de son corps. Rebelote en 2014 avec une nouvelle affiche sexiste où une jeune femme passait la ligne d’arrivée sur un vélo composé de plusieurs autres femmes…

Article original publié sur RMC Sport