Publicité

Cultura propose 1,2 million de livres pour enfants à 1 euro ce samedi

Plus d’un million de livres pour enfants seront vendus au prix unique d’un euro dans 104 magasins Cultura samedi 4 mars.
Plus d’un million de livres pour enfants seront vendus au prix unique d’un euro dans 104 magasins Cultura samedi 4 mars.

CULTURE - Après des tests fructueux, l’opération s’étend à toute la France. L’enseigne de distribution culturelle française Cultura va proposer à la vente 1,2 million de livres jeunesse sur toute la journée de ce samedi 4 mars. La particularité de cette offre ? Le prix de chaque livre sera bloqué à un euro.

À l’initiative de l’association « Lire c’est partir », la vente de ces livres pour enfants aura lieu dans 104 magasins Cultura à travers le pays. Une occasion rêvée pour faire le plein de lecture au moment où l’inflation n’épargne aucun secteur, y compris celui du papier.

Comme le rappelle le journal Le Monde, l’opération a déjà été expérimentée avec succès dans trois villes différentes ces derniers mois. D’abord à Maurepas, dans le département des Yvelines, où quelque 11 500 livres ont été vendus. La même opération a été reconduite dans ce département, à Plaisir, avec encore plus de succès : 13 500 exemplaires écoulés. Une troisième expérimentation avait également eu lieu à Franconville, dans le Val-d’Oise. Cette fois 7 000 livres jeunesse avaient été vendus.

Derrière cette journée à bas prix présentée comme « un acte sociétal » et non comme « une opération commerciale » par Eric Lafraise, directeur des relations extérieures de Cultura, on retrouve donc l’association « Lire c’est partir ». Fondée en 1992, cette dernière cherche à rendre la lecture plus accessible aux jeunes enfants et aux familles défavorisées, que ce soit financièrement ou dans l’accès à la culture.

Pas plus de 160 pages

Plus qu’une association, « Lire c’est partir » cache également une maison d’édition (à vocation sociale). Ainsi, elle propose chaque année jusqu’à 35 nouveaux ouvrages qui viennent s’ajouter à un catalogue déjà existant et fort de près de 250 titres, généralement distribués dans les écoles. Autre particularité : ces livres n’excèdent jamais les 160 pages afin de conserver un prix de fabrication permettant aux plus petites bourses de se les offrir.

« Nous vendons des livres de poche et des albums pour enfants à 80 centimes, parce que nous n’avons aucun intermédiaire, explique le fondateur de l’association, Vincent Safrat. L’impression nous coûte 30 centimes, les tirages de chaque nouveauté s’effectuent à 60 000 exemplaires ».

De quoi permettre à chacun d’y trouver son compte puisqu’en vendant ces livres pour enfants à 1 euro seulement, Cultura profite de son côté d’une légère marge (20 centimes) sur chaque ouvrage qui trouvera preneur ce samedi. Une démarche bénéfique pour l’entreprise, donc, comme pour l’accès à la lecture et qui en appelle d’autres.

À voir également sur Le HuffPost :

Affaire Maddie : Pourquoi Arthur Dreyfus en a fait un roman

Un dernier roman inédit de Louis-Ferdinand Céline publié en avril