Publicité

Cuisine : par quoi remplacer la farine de blé ?

Elle est partout : dans le pain, les pâtes, les pâtisseries (...) et fait vivre un calvaire aux personnes intolérantes au gluten ou atteintes de la maladie coeliaque. Son nom ? La farine de blé, qui contient naturellement du gluten, une substance qui lui donne toute son élasticité ! D’après l’Assurance maladie, entre 0,7% et 2 % de la population en Europe, aux États-Unis, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Inde ne pourrait pas consommer de farine de blé sans être incommodé. Pour réduire les principaux symptômes de la maladie (diarrhées chroniques, nausées, vomissements, problèmes de digestion, ballonnements…), il est fortement recommandé… de ne plus consommer de farine de blé. Mais par quoi la remplacer tant elle est présente dans une bonne partie de notre alimentation ?

Il existe en réalité de nombreuses variantes avec des valeurs nutritives tout aussi intéressantes et qui permettront de pimper vos recettes ! Commençons par la plus classique : la farine de maïs. Cet indispensable à avoir dans ses placards est une alternative “gluten free” qui convient parfaitement à la pâtisserie et qui offre à la cuisson une croûte jaune/dorée reconnaissable entre mille (comme la farine de pois chiche). A ne pas confondre avec la fécule de maïs qui s’utilise plutôt pour lier les sauces.

Si vous êtes adeptes des “crêpes party”, la farine de sarrasin sera votre meilleur allié. Issue d’une plante à fleurs de la famille des Polygonacées, comme la rhubarbe ou l’oseille et originaire d’Asie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Parcoprésie : d'où vient la peur de faire caca en public ?
Cuisine : comment faire de la crème fraîche ?
Trésor : il découvre une pyramide anglo-saxonne en or grâce à son détecteur de métaux
Connaissez-vous le syndrome d'Alice au pays des merveilles, ou l’impression soudaine de changer de taille ?
Une "pluie de vers" touche-t-elle la Chine ?