Cuba: des habitants manifestent leur colère contre une coupure de courant

Un drapeau de Cuba (Image d'illustration) - PEDRO PARDO / AFP
Un drapeau de Cuba (Image d'illustration) - PEDRO PARDO / AFP

Des habitants d'une localité de l'ouest de Cuba ont manifesté en tapant sur des casseroles pour protester contre une coupure d'électricité, une mobilisation inhabituelle sur l'île, a indiqué ce vendredi une autorité locale.

Des vidéos ont circulé vendredi sur les réseaux sociaux montrant la colère de dizaines d'habitants à Los Palacios, petite ville dans la province de Pinar del Rio (ouest). Certains tapent sur des casseroles et se plaignent à un fonctionnaire qui tente de calmer la situation.

Coupure de courant liée à un orage

Jose Ramon Cabrera, le président du conseil municipal a expliqué dans une vidéo diffusée sur le média d'état Cubadebate qu'un orage avait entraîné une coupure de courant.

"Un groupe de camarades de notre territoire est sorti dans la rue en montrant leur mécontentement, un certain nombre de personnes se sont rassemblées, ont tapé sur des casseroles" a expliqué Jose Ramon Cabrera, précisant que la coupure avait eu lieu en "raison des intempéries".

Le responsable a ajouté que les autorités locales du Parti communiste de Cuba (PCC, unique) étaient sorties dans la rue pour rassurer la population. "Nous avons été au milieu d'eux pour échanger, nous nous sommes embrassés, nous leur tapions sur l'épaule, pour leur donner confiance et nous leur expliquions la situation", a-t-il déclaré.

Il a précisé qu'il n'y avait eu aucune violence de la part des manifestants ou de la police et que le calme était revenu.

"A bas la dictature"

Certains vidéos diffusées sur les réseaux sociaux n'ont été visibles que dans la matinée en raison d'une coupure d'internet. Selon le média indépendant Inventario, une coupure d'internet a eu lieu pendant plusieurs heures, entre "12H50 et 01H40" heures locales, dans quatre quartiers de la Havane et cinq provinces du pays.

"Mettez-nous du courant!", "Nous ne voulons pas du blabla", "A bas la dictature", crient certains manifestants dans les vidéos.

Cuba est confronté depuis le mois de mai à des difficultés d'approvisionnement électrique, et des délestages ont lieu quotidiennement. Plusieurs centrales électriques sont en panne ou en maintenance.

La pire crise économique en trente ans

Une vidéo diffusée il y a quelques semaines sur les réseaux sociaux montrait également des étudiants d'une université de la province de Camagüey (est) protestant contre les coupures. L'île traverse sa pire crise économique en trente ans, avec des pénuries croissantes de nourriture, médicaments et carburant.

Les manifestations de mécontentement à l'égard des autorités sont très rares à Cuba, et plus encore depuis les protestations historiques des 11 et 12 juillet 2021 où des milliers de Cubains étaient descendus dans la rue aux cris de "Nous avons faim", "Liberté".

Près de 500 personnes - sur 700 poursuivies - ont déjà été condamnées pour leur participation aux manifestations, parfois jusqu'à 25 ans de prison, selon l'ONG Cubalex basée à Miami.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles