Publicité

Crues: la vigilance rouge maintenue pour la Saône-et-Loire et l'Yonne, 4 autres départements en orange

Crues: la vigilance rouge maintenue pour la Saône-et-Loire et l'Yonne, 4 autres départements en orange

Deux départements de Bourgogne sont en vigilance rouge aux crues ce mardi 2 avril, après une brusque montée des eaux qui, par endroits, atteignent des niveaux exceptionnels, forçant les autorités à multiplier les appels à la prudence. La Saône-et-Loire et l'Yonne sont concernés par l'alerte.

Quatre autres départements sont placés en vigilance orange en raison des crues: l'Aube, la Nièvre, la Côte-d'Or et la Gironde.

L'Indre-et-Loire, la Charente, la Charente-Maritime et la Dordogne repassent eux en jaune, selon le dernier bulletin de Météo-France, publié à 10 heures.

En Bourgogne, la rivière Armaçon, qui traverse l'Yonne et la Côte-d'Or, a commencé à déborder lundi, entraînant des évacuations, des coupures de routes et faisant craindre de nombreux dégâts matériels dans les deux départements.

Le préfet de l'Yonne a demandé aux habitants de rester chez eux

En parallèle, "une crue majeure" sur la rivière Arroux, en Saône-et-Loire, a fait basculer lundi soir ce département dans le rouge.

À Montbard, une commune de 5.000 habitants, certaines rues ont disparu sous les flots. L'eau y est montée jusqu'à 4,09 mètres, un niveau inégalé depuis les 3,87 mètres enregistrés en mai 2013, avant d'entamer une décrue, selon le site de Vigicrues.

En Côte-d'Or, à Venarey-lès-Laumes, 16 clients du camping municipal ont déjà été évacués dans la nuit, a déclaré son gérant, Dominique Machado. À Arnay-sous-Vitteaux, un parc animalier a dû fermer ses portes et se mobilise pour "mettre en sécurité" ses quelque 500 animaux.

Plusieurs photos et vidéos ont été publiées sur les réseaux sociaux montrant la ville de Semur-en-Auxois sous les eaux. Dans un post sur X, le préfet de l'Yonne a demandé aux habitants de rester chez eux, de ne pas descendre dans les sous sols et de ne pas utiliser la voiture.

Article original publié sur BFMTV.com