Avec la crise sanitaire, les Français boudent l’assurance-vie

Source AFP
·1 min de lecture
L'assurance-vie a connu une décollecte record en 2020, malgré un rebond en décembre. (Photo d'illustration)
L'assurance-vie a connu une décollecte record en 2020, malgré un rebond en décembre. (Photo d'illustration)

C'est une première depuis le début de la crise du Covid-19. En décembre, les compagnies d'assurances vie ont bénéficié d'une collecte nette positive de l'ordre de 550 millions d'euros. Ce chiffre ne suffit pas pour autant à changer la tendance pour l'année. Le verdict est clair : en 2020, avec la crise sanitaire, les Français ont boudé l'assurance-vie. Les montants retirés ont atteint 6,5 milliards d'euros net, du jamais-vu. En avril et en mai, la différence entre les placements effectués par les Français et les prestations versées ont atteint des pics (- 2,3 milliards d'euros chaque mois), avant qu'elle ne s'amenuise. Quelque 50 millions d'euros net ont ainsi été ponctionnés en novembre.

Sur l'ensemble de l'année, 6,5 milliards d'euros net ont été sortis, soit légèrement plus que les 6,3 milliards de 2012, le précédent record. A contrario, en 2019, 21,9 milliards d'euros net avaient été engrangés. La tendance 2020 s'explique par une baisse des dépôts des assurés, et non par une hausse des sommes décaissées : le public n'a déposé sur les contrats d'assurance-vie « que » 116,3 milliards d'euros en 2020, contre 144,6 milliards d'euros l'année précédente.

À LIRE AUSSIDamon ? Il faut orienter l'épargne française vers la relance française !

Un contraste avec le Livret A

Du côté des prestations versées aux assurés, elles ont atteint 122,8 milliards d'euros, contre 122,7 milliards d'euros déboursés en 2019. Selon le directeur général de la FFA, cette baisse des verse [...] Lire la suite