Crise politique en Tunisie : craintes du côté de la situation sécuritaire et sanitaire

Après une journée de manifestations contre les dirigeants tunisiens, le président Kaïs Saïed a annoncé dimanche 25 juillet qu’il gelait les activités du Parlement et démettait de ses fonctions le chef du gouvernement Hichem Mechichi. Il a également limogé, lundi 26 juillet, les ministres de la Défense et de la Justice par intérim. Le décryptage de notre chroniqueuse internationale, Armelle Charrier. #Tunisie #KaïsSaïed #Crisepolitique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles