Crise. Le Pentagone dit que la Russie pourrait s’emparer de villes ukrainiennes, Kiev appelle au calme

·1 min de lecture

Les remarques du Pentagone interviennent alors que le président russe Vladimir Poutine a déclaré que ses “préoccupations fondamentales” concernant l’Ukraine avaient été ignorées par les Occidentaux.

Le Pentagone a averti, vendredi 28 janvier, que la Russie avait amassé une puissance de combat suffisante pour pour lancer une invasion à tout moment et prendre des villes et des pans entiers de territoire en Ukraine, alors que Kiev appelle au calme, rapporte le Wall Street Journal.

“Même si nous ne pensons pas que le président [russe] Vladimir Poutine ait pris la décision finale d’utiliser ces forces contre l’Ukraine, il est clair qu’il en a désormais la capacité”, a déclaré vendredi à la presse le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin. Il a détaillé les options du dirigeant russe : “La prise de villes et de territoires importants, mais aussi des actes coercitifs et des actes politiques provocateurs comme la reconnaissance de territoires sécessionnistes.” Si M. Austin a ajouté qu’il restait de la place pour une issue diplomatique, il s’agit de “l’avertissement public le plus sévère de l’armée américaine à ce jour”, relève quotidien.

S’exprimant à ses côtés, le président des chefs d’état-major interarmées, le général Mark Milley, a lui “décrit sans détour l’impact d’une invasion potentielle”. “Si cela était déclenché en Ukraine, ce serait important, très important, et cela ferait beaucoup de victimes”, a-t-il dit.

Zelensky appelle au calme

De “terribles remarques”, selon les mots du Wall Street Journal, qui “contrastent nettement” avec l’appel au calme lancé plus tôt vendredi par les responsables ukrainiens qui, “en public et en privé”, ont appelé les États-Unis à modérer leur discours public selon lequel une nouvelle incursion russe pourrait être imminente. “Cela va créer la panique sur le marché, la

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles