«Crise sans fin» du système de santé : les engagements de Macron

© Eliot Blondet

Du "temps médical" libéré, un hôpital où le travail est réorganisé pour le rendre plus attractif, des médecins mieux rémunérés pour les gardes: voici les principaux engagements pris vendredi par le président Emmanuel Macron pour sortir le système de santé d'une "crise sans fin".

Libérer du temps de soin

Recrutement accéléré d'assistants médicaux. Emmanuel Macron a promis d'accélérer le recrutement de ces professionnels institués en 2018, pour porter leur nombre de "près de 4.000" subventionnés par l'Assurance maladie actuellement à "10.000 d'ici la fin de l'année prochaine". Un moyen de libérer "du temps médical" pour le suivi des patients par les médecins.

Plus d'infirmières à l'hôpital. Soulignant que les places ouvertes aux concours d'infirmiers avaient augmenté de "plus de 20% en trois ans", le chef de l'Etat s'est engagé à "aller encore plus loin". Mais il a exprimé la nécessité de travailler sur l'organisation des études, que trop d'élèves quittent en cours de route, et prôné "un système plus responsabilisant" en sortie de cursus, pour que les infirmières restent à l'hôpital.

Retrouver un hôpital plus "humain"

Réorganiser le travail hospitalier. Emmanuel Macron a exigé une meilleure organisation du temps de travail dans les hôpitaux "d'ici au 1er juin", en donnant plus d'autonomie à chaque service, pour leur permettre de garder les soignants qui les quittent et de les rendre plus attractifs. Il a déploré une "hyper-rigidité" dans l'application des 35 heures et u...


Lire la suite sur ParisMatch