Publicité

Crise énergétique : cette station de ski qui tournera au ralenti cet hiver

La station de Puigmal (Pyrénées-Orientales) veut profiter de la crise énergétique pour investir dans un modèle écoresponsable.  - Credit:Frédérique Berlic / MAXPPP / PHOTOPQR/L'INDEPENDANT
La station de Puigmal (Pyrénées-Orientales) veut profiter de la crise énergétique pour investir dans un modèle écoresponsable. - Credit:Frédérique Berlic / MAXPPP / PHOTOPQR/L'INDEPENDANT

La sobriété énergétique – forcée – s'invite aussi dans les stations de ski. D'après nos confrères du Parisien, la station de sports d'hiver de Puigmal 2900 (Pyrénées-Orientales) fermera, hors vacances scolaires, ses remontées mécaniques trois jours par semaine. Selon son directeur, Sébastien Marque, interrogé par nos confrères, l'objectif est de participer à « l'effort collectif face à la crise de l'énergie », et ce, alors que les stations de ski sont régulièrement critiquées, notamment lors de la production de neige artificielle, pour leur empreinte écologique.

Dans le détail, cette mesure ne s'appliquera pas au plus fort de la saison, durant les vacances de Noël et celles d'hiver en février-mars. Néanmoins, selon Le Parisien, cette réduction du fonctionnement pendant cinq semaines entraînera une économie sur la facture d'électricité de l'ordre de 30 000 euros. Concrètement, le télésiège, les deux téléskis et le télécorde de la station seront éteints du lundi au mercredi. « On sait qu'il y a des pics de consommation dans les entreprises en début de semaine. C'est pourquoi nous avons décidé de ne pas faire fonctionner nos remontées à ce moment-là », indique-t-il à nos confrères.

À LIRE AUSSIImmobilier – Stations savoyardes : du neuf avec du vieux

Une fréquentation limitée, une idée pas si saugrenue

Cette économie de plusieurs dizaines de milliers d'euros, la station ne compte pas la laisser dormir sur son compte en banque. « Nous souhaitons réinvestir cet arge [...] Lire la suite