Publicité

Cris de plantes, souvenirs oubliés et lèvres de tyrannosaures : l’actu des sciences en ultrabrèves

Au sommaire des ultrabrèves du 31 mars 2023 : des plantes qui produisent des ultrasons lorsqu’elles subissent un stress, une zone du cerveau qui décide de garder ou non les souvenirs et un dangereux prédateur aux fines lèvres écaillées.

L'actualité scientifique du 31 mars 2023 c'est :

En nature : Découverte majeure : les plantes émettent des sons ! Mais ils sont inaudibles pour nous.

  • Pour la première fois au monde, des chercheurs ont enregistré et analysé des sons, semblables à des cliquetis de pop-corn, émis distinctement par des plantes.

  • Ce sont plus précisément des ultrasons, inaudibles pour les humains, mais perceptibles par certains animaux.

  • Ces sons délivrent de précieuses informations sur l’état de stress de la plante, et sur ses besoins. Leur étude pourra servir à une agriculture de précision.


En santé : Découverte : cette zone du cerveau décide de garder ou d'oublier nos souvenirs.

  • Une équipe américaine vient de découvrir que dans le cerveau, le thalamus peut choisir de mémoriser les souvenirs à long terme dans le cortex ou de les destiner à l'oubli, dans notre mémoire à court terme.

  • Impossible à menée chez l’humain, l’étude a été faite chez des souris, en observant le trajet d’un souvenir créé par les chercheurs.

  • Dans de prochains travaux, le laboratoire veut essayer de comprendre ce qu’il se passe exactement dans le thalamus lorsqu’il décide de stocker un souvenir.


En paléontologie : Les tyrannosaures avaient des lèvres écailleuses pour protéger leurs énormes dents.

  • Les dents en forme de poignard des T .rex étaient probablement entièrement recouvertes par des "lèvres" minces et écailleuses lorsque leur gueule était fermée.

  • Une analyse indique que, contrairement à leurs plus proches parents crocodiliens, les dents des théropodes ne présentent aucune trace d'usure ni de dessiccation sur leur surface externe.

  • Cette découverte ne change probablement rien à la force et à la puissance de la morsure inégalée de cet animal.


En santé : Les sextoys contiennent des substances dangereuses pour la santé.

  • Une nouvelle étude met en évidence la présence de nanoparticules et de perturbateurs endocriniens dans des sextoys très prisés par les consommateurs.

  • Plusieurs études physico-chimiques ré[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi