Crack à Paris : Jean-Marc Morandini va tourner son émission à Stalingrad pour dénoncer le "cinéma" d’Anne Hidalgo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il en est persuadé : avant l'arrivée de la maire de Paris, Anne Hidalgo, hier soir aux Jardins d'Eole, pour rencontrer en présence de caméras, les habitants du quartier gangréné par la drogue, un grand nettoyage a été opéré par ses équipes.

Jean-Marc Morandini n'a pas caché sa colère, ce 22 septembre, dans son émission sur CNews. Lui qui s'est demandé pourquoi "Elle a besoin d'aller sur place pour interpeller le préfet ?" a aussi estimé : "C'est du cinéma tout ça (...) Juste avant de venir [sur place], Anne Hidalgo fait tout nettoyer. Ça prouve que ça n'a aucun sens ce qui est fait".

Pire encore, dénonce-t-il, ce "foutage de gueule", cette "mise en scène" est une insulte pour les locaux, "c'est cracher aux visages des habitants" assure-t-il.

Et parce que le sujet occupe nombre de ses émissions sur la chaîne du groupe Canal, (son collègue Pascal Praud en parle aussi beaucoup dans "L'heure des pros"), le journaliste a pris une décision radicale, ce mercredi, en direct.

À lire également

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles